FORUM DE LA COMMUNICATION - Compte-rendu

Capture d’écran 2017-03-10 à 12.23.46Le Forum des métiers de la Communication (organisé par le Club de la Com de Toulouse) à eu lieu jeudi 9 mars 2017 au Centre de Congrès Pierre Baudis, pour sa 4ème édition.Au programme, nombreuses conférences et espaces de rencontre entre les professionnels de la communication et le public.

« La communication interne, un outil de management. » est le titre de la table ronde animée par Sylvie Kaminka, à laquelle participent le docteur Florence Bénichoux (fondatrice de Better Human Cie), Julie Pince (stagiaire en alternance au poste de chargée de communication chez Evolua) et Sylvie Bellard-Hilaire (social media manager, fondatrice de Boost my digital).

Capture d’écran 2017-03-17 à 13.32.42
Dès les premières minutes, le dialogue s’oriente vers un axe simple et fondamental : la communication interne (1er ambassadeur entre la direction, les salariés et les collaborateurs) garantie la Qualité de vie au travail (QVT).
Les outils de management sont souvent liés aux ressources humaines, contrairement à la communication interne, qui a pour but de fédérer une communauté autour d’un intérêt commun : l’entreprise.

Communiquer est essentiel pour être un bon manager, comme l’explique Florence Bénichoux :

« Les gens ne se parlent plus, on s’envoie des mails, on twit, mais on ne se regarde plus […] or ces outils ne créent pas la confiance. La com interne démarre par le dialogue entre salariés. »

Sylvie Bellard-Hilaire prend la parole pour appuyer le rôle de la communication interne sur les collaborateurs et salariés. C’est pour elle un outil primordial de management, qui permet de se « connecter sur l’humain ».

Souvent les managers disent « Soyons heureux en entreprise ! ». Qu’en est-il?
Créer un espace café convivial, accompagné d’un billard par exemple. Selon Sylvie Kaminka, cela est un « unique  effet de mode », bien trop superficiel.
Tout ceci contribue au bien-être des salariés au sein de l’entreprise mais il ne reflète en aucun cas la QVT. En revanche, un dialogue organisé et diffusé par le biais de la communication interne, augmente la QVT, qui s’avère être un outil de performance majeur.

Existe-t-il un profil idéal pour travailler dans la communication interne?
La réponse est simple, nous explique Julie Pince. Il faut avant tout aimer l’humain !
Florence Bénichoux pense quant à elle qu’il faut être « un mouton à cinq pattes », c’est à dire être rigoureux, travailleur, enthousiaste, avoir un bon esprit de synthèse mais également chercher à comprendre les problématiques.

En quelques mots, la clé de la communication interne, outil de management incontestable, est d’être impliqué pour le bien de tous les salariés. Le dialogue permet la cohésion au sein d’une entreprise, entre équipe de travail, collaborateurs, et manager.