Qualité de vie au travail

Identifier les causes pour agir à la racine des problèmes

Notre démarche scientifique
éprouvée depuis plus de 15 ans

Nous avons mis au point une démarche scientifique et structurée pour aborder le vaste sujet lié à la Qualité de Vie et aux Conditions de Travail. Nous travaillons sur le « être bien », avec une approche systémique de l'humain au travail. Nous regardons de près ce que les personnes font réellement au travail au travail pour « pouvoir faire un travail de qualité ».

Démarche QVT
RÉVÉLER LA HAUTE QUALITÉ HUMAINE®
AVEC UNE VISION ZÉRO


 0 Incivilité
 0 Manque de respect0
 0 Violence
 0 Accident du Travail
 0 Maladie Professionnelle
 0 Burn-out
 0 Désengagement

 

contactez nous

Développer la Qualité de Vie au Travail par la Prévention du stress et des RPS*

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux est un sujet éminemment complexe qui demande une approche multidisciplinaire. Better Human Cie choisit systématiquement une démarche prenant en compte l'individu, le collectif ainsi que l'organisation du travail.

C'est l'approche globale de l'environnement de travail qui déterminera la pertinence de l'analyse et des solutions proposées. L'approche élaborée par Better Human Cie s'intéresse à la fois au vécu et représentations individuelles, aux interactions entre les individus et au fonctionnement de l'organisation.

Notre approche est toujours adaptée au contexte de l'entreprise ou de l'organisation et de son secteur d'activité.

 

Pourquoi agir par rapport à la QVT ?

POUR PRENDRE EN COMPTE UNE RÉALITÉ ET RÉDUIRE LES COÛTS LIÉS AU STRESS

En France :
  • Le stress est à l'origine de 60% de l'absentéisme (Source : 4e étude OSHA-EU, octobre 2009).
  • 41% des salariés se disent stressés. (Source : CSA,ANACT 2009)
  • 17% des salariés français sont sous antidépresseurs. (Source : CSA, ANACT 2009)
  • Le coût direct du stress professionnel estimé à 3 milliards d'Euros en 2007. (Source : INRS, janvier 2010)
  • 300 à 400 suicides par an, dus à l'absence de remise en question de l'organisation du travail. (Source : Le Monde, 13 août 2009)
  • 23% des salariés exposés aux situations de travail tendues (« job strain »). (Source : INRS, 2003)
En Europe :
  • Le coût du stress est évalué à 3% du PIB, ce qui représente un réel facteur de non croissance. (Source : INRS, 2008)
  • Seulement 26% des entreprises européennes ont mis en place des procédures pour faire face au stress. (Source : OSHA-EU, juin 2010)

ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS D'ORGANISATION

  • 70% des changements en entreprise n'atteignent pas leurs objectifs pour des raisons de facteurs humains.
    (Source : McKinsey & Company, The Inconvenient About Change Management, 1995 et 2006)
C'est le travail qui doit s'adapter à l'homme et non l'inverse pour, au total, améliorer la performance durable.

Comment agit-on sur la qualité de vie au travail ?

Better Human Cie propose aux entreprises et établissements une gamme d'interventions permettant de les accompagner dans toutes les phases clés de leur politique de prévention de la Santé et Sécurité, pour améliorer le bien-être au travail et la performance globale.

Dans le cadre d'un Comité de pilotage paritaire, nous travaillons en partenariat avec :
  • Les Directions : DG, DRH
  • Les OS (Organisations Syndicales) et les IRP (Instances Représentatives du Personnel)
  • Les CSSCT et CHSCT (Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) et CSE (Comités social et Economique)
  • Les Services de Santé au Travail
Notre ambition est toujours d'identifier les causes pour agir à la racine des problématiques et pas seulement sur les symptômes.

La méthode mise au point par Better Human Cie vise à EVALUER, COMPRENDRE et AGIR dans un processus d'amélioration continue.
 

LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS DE LA DÉMARCHE

  • L'engagement de la direction et des partenaires sociaux.
  • Le soutien du service de santé au travail.
  • La garantie d'anonymat et de confidentialité assurée par un tiers.
  • La communication interne, essentielle :
    • en amont pour expliquer et rassurer les collaborateurs,
    • en aval avec un plan de communication pour valoriser les actions réalisées.
  • Une démarche rigoureuse, efficace, pragmatique :
    • Il faut accorder autant d'importance au processus d'intervention (la façon de faire les choses) qu'aux actions spécifiques déployées (les choses elles-mêmes),
    • Il est essentiel d'établir un bon diagnostic avant de déployer un plan d'actions.
  • Une vision pragmatique des plans d'action sur le court, moyen et long terme.
L'objectif n'est « pas de faire plus mais de faire mieux » : il faut identifier quelques problématiques sur lesquels agir et éviter trop d'actions simultanées.
  • Textes de référence

    Les risques psychosociaux sont de mieux en mieux encadrés par la loi.

    ACCORDS :

    Accord national interprofessionnel relatif à la qualité de vie au travail
    19 juin 2013

    Accord national sur le harcèlement et la violence au travail
    26 mars 2010

    Accord national interprofessionnel sur le stress au travail
    02 juillet 2008

    Accord cadre européen sur le stress au travail
    08 octobre 2004

    CODE DU TRAVAIL :

    •  » L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. « 
      Article L4121-1
    •  » L'employeur met en oeuvre les mesures prévues à l'article L. 4121-1 sur le fondement des principes généraux de prévention (…). » 
      Article L4121-2
    •  » L'employeur, compte tenu de la nature des activités de l'établissement, évalue les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, y compris dans le choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances ou préparations chimiques, dans l'aménagement ou le réaménagement des lieux de travail ou des installations et dans la définition des postes de travail.
      A la suite de cette évaluation, l'employeur met en oeuvre les actions de prévention ainsi que les méthodes de travail et de production garantissant un meilleur niveau de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs. Il intègre ces actions et ces méthodes dans l'ensemble des activités de l'établissement et à tous les niveaux de l'encadrement. » 
      Article L4121-3
    •  » Lorsqu'il confie des tâches à un travailleur, l'employeur, compte tenu de la nature des activités de l'établissement, prend en considération les capacités de l'intéressé à mettre en oeuvre les précautions nécessaires pour la santé et la sécurité. » 
      Article L4121-4

    RAPPORT :

    Rapport bien-être et efficacité au travail
    février 2010


 
Nos références récentes